Texte « Retour à l’équilibre »

Inégalités croissantes, réchauffement climatique, repli sur soi, le monde traverse une crise existentielle. Certains vivent, produisent et partagent autrement. Ces initiatives dispersées préfigurent une société en transition, qui repose sur la gouvernance des biens « communs », c’est-à-dire les ressources naturelles ou l’éducation par exemple.

Leur projet est porteur de sens et de lien social parce qu’il a une dimension collective et positive, et ressuscite cette « envie de demain », fondamentale pour l’équilibre de toute société.

Afin d’illustrer ces nouveaux territoires collaboratifs, je suis parti dans ces écohameaux voir si ce modèle de décroissance n’était pas moins caricatural et plus désirable qu’on l’imagine souvent.

La série est un enchaînement de « scènes tableaux » dans lesquelles le décor raconte autant que les personnages.

A partir d’un environnement existant et d’un scénario légèrement décalé, j’invite les habitants à évoluer de façon spontanée à l’intérieur de ce cadre. La lumière naturelle renforce le réalisme. Le hasard des situations détermine l’image finale.
De cette manière, j’entretiens l’ambiguïté entre réalité et fiction.

J’ai choisi de mener ce travail avec une approche intimiste afin d’éveiller un imaginaire positif sur un sujet encore peu connu.

2017